Une nouvelle assurance pour les jeunes conducteurs

Actualité

Le directeur des Transports routiers a présidé, le 17 novembre 2020 à la salle de fêtes Kisses de Yaoundé,l’atelierde présentationde la nouvelle solution d’assurance tous risques qui prend en charge les sinistres post accident chez les nouveaux conducteurs.

Cette assurance tous risques qui va en droite ligne avec le 5e pilier de la Décennie d’actions pour la sécurité routière, prévoit la prise en charge après l’accident de la circulation. Les nouveaux conducteurs n’ont pas très souvent une forte maîtrise de la conduite et sont exposés aussi aux accidents de circulation très souvent liés à la peur et au manque d’expérience dans la pratique de la conduite. Cette solution qui est mise en place pour prendre en charge tous les risques liés à la conduite dès la fin de la formation, contribue à la réduction de la sinistralité chez les nouveaux détenteurs du permis de conduire. Outre la garantie de base et la responsabilité civile qu’offrent toutes les assurances, l’innovation ici est l’assistance à réparation qui va se greffer au nouveau produit d’assurance automobile.
Par le passé, les auto-écoles qui constituent la porte d’entrée et de sortie de cette cible, se limitaient à la conduite automobile. Avec l’implication et la formation des promoteurs desdits centres de formation à l’utilisation de ce produit conçu par un Camerounais et dénommé « Orion auto first », le ministère des Transports leur permet de parachever la formation par le suivi de l’ensemble des anciens formés.
Certes, l’objectif en sécurité routière est d’avoir zéro accident, mais lorsqu’un cas survient, un mécanisme efficace doit être mis en place pour y répondre afin que les dégâts humains et matériels causés soient bien maîtrisés.
Les efforts conjugués du MINT avec les forces de maintien de l’ordre et la société civile, ont permis d’avoir une réduction de 30% des accidents de la circulation en fin d’année 2019.
En dehors de ce 5e pilier des Nations Unies pour la sécurité routière, le MINT a également, et ce depuis le 17 août 2020, mis en circulation une nouvelle carte grise qui s’inscrit dans le cadre du processus de sécurisation des titres de transport. La nouvelle pièce plus sécurisée, est constituée des protocoles de sécurité visible et invisibles de dernière génération, permettant une authentification mobile en temps réel. Cette nouvelle formule offre une meilleure flexibilité de transport et de conservation, ainsi qu’une meilleure tolérance aux intempéries. Encore appelée certificat d’immatriculation de véhicule, la nouvelle version remplace l’ancienne carte grise en papier plastifié, qui restera toutefois valable jusqu’à sa date d’expiration. La carte grise change dans son fond et dans sa forme, mais la démarche tout comme le délai d’obtention du document reste les mêmes.
Toute cette batterie de mesures qu’entreprend le ministère des Transports, concourt à un seul but, celui de réduire les accidents de la circulation sur nos axes routiers.

Partager...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter