Le Cameroun et la RCA engagés à rendre les corridors Douala- Bangui plus fluides et compétitifs

A la Une

Sur hautes instructions des Chefs d’État du Cameroun et de la République Centrafricaine, les ministres en charge des Transports des deux pays ont eu une séance de travail avec les transporteurs camerounais et centrafricains le 06 juillet 2020 à Garoua Boulai ( région de l’Est) pour toucher du doigt le quotidien de ces transporteurs sur les corridors Douala- Bangui et Bangui-Douala.

De manière sommaire, les deux ministres ont abordé la problématique des tracasseries routières avec la multiplicité des contrôles à l’intérieur des deux États et la nécessité d’harmoniser les opérations liées au dépistage de la COVID-19. S’agissant des tracasseries, des engagements ont été pris par les deux parties pour endiguer celles-ci afin de rendre ces corridors plus fluides et compétitifs. Avant cela, le ministre des Transports camerounais a visité le 5 juillet 2020 les check points de Bonis et a fait un arrêt à Awae pour échanger avec les camionneurs sur leurs conditions de travail. Ceux-ci ont évoqué l’absence des aires de repos conventionnelles et des zones de stationnement de leurs engins.

À titre de rappel, en 2019, une mission d’inspection de ces corridors avait été envoyée sur le terrain pour identifier les différents goulots d’étranglement de ceux-ci et les résultats de cette mission, confirmant cet état de faits, avaient été restitués en juillet 2019.

Partager...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter