Qui peut être autorisé à exploiter une auto-école ?

L’exploitation d’une auto-école est autorisée à toute personne physique ou morale répondant aux conditions suivantes :

  1. a) personnes physiques

1° avoir l’âge minimum requis pour la majorité civile;

2° être de nationalité camerounaise. Toutefois des dérogations à cette disposition peuvent être accordées en faveur des ressortissants étrangers dont le pays accorde réciprocité aux ressortissants camerounais dans ce domaine

3° être de bonne moralité;

4° domicilier le siège de l’auto-école au Cameroun ;

5° introduire une demande timbrée accompagnée d’un extrait du casier judiciaire (bulletin n°3) de l’exploitant datant de moins de 3 mois et indiquant la ville où le demandeur se propose de fixer son établissement;

6° prouver qu’elle dispose au moins de deux véhicules à double commande, d’un local bien aménagé disposant de tableaux noirs, des signaux routiers et du matériel didactique nécessaires.

  1. b) personnes morales:

1° fournir la preuve que son dirigeant satisfait à des conditions d’âge, de nationalité et de moralité mentionnées aux paragraphes 1, 2 et 3 de l’alinéa (a) ci-dessus;

2° domicilier son siège au Cameroun;

3° introduire une demande timbrée accompagnée d’un extrait du casier judiciaire (bulletin n°3) du dirigeant datant de moins de 3 mois;

4° joindre les statuts de l’établissement;

5° prouver qu’elle dispose au moins de deux véhicules à double commande et d’un local bien aménagé, disposant des tableaux noirs, des signaux routiers et du matériel didactique nécessaires.

  1. c) Equipement et Matériel

La description, le type, le nombre et la qualité des documents et matériels visés dans le présent article seront précisés par un texte particulier du Ministre des Transports.