Comité national de sûreté de l’aviation civile 2020

A la Une

Tenus le 16 octobre 2020, les travaux du comité étaient présidés par le Ministre des Transports Jean Ernest NGALLE BIBEHE, en présence du Ministre Délégué auprès des Transports, du Directeur Général de l’Autorité aéronautique (CCAA) et les représentants d’administrations membres dudit comité.

Cette session s’est tenue dans un environnement marqué par la menace sanitaire dont le monde fait face actuellement, notamment la pandémie du COVID 19. Il s’est donc agi pour le Ministre des Transports ,de faire un rappel sur le respect des mesures barrières édictées par le Président de la République afin de freiner la propagation de cette maladie et aussi, de mettre un accent sur les mesures prises dans le domaine du transport aérien afin de rassurer les usagers que le Cameroun met tout en œuvre pour rendre son ciel plus sûr . D’ailleurs, dans son discours, le Ministre des Transports a relevé que « l’Autorité Aéronautique est chargée de veiller à la mise en œuvre des directives de lutte contre la pandémie. Parmi celles-ci, l’on peut énumérer la prise de température des passagers et personnels avant leur entrée dans l’aérogare, le port du masque obligatoire à tout instant depuis l’entrée de l’aéroport jusqu’au point du débarquement, la distanciation physique entre passagers, la mise en place d’un programme de nettoyage et désinfestation des aérogares et équipements des aéroports, mais et surtout l’obligation pour les passagers à destination du Cameroun de présenter à l’embarquement le résultat d’un test PCR négatif datant de moins 72 heures » .
Par ailleurs, la réunion du CNS a porté sur la revue de la Sureté et la sécurisation de nos aéroports. Pour Madame AVOMO ASSOMOU Paule Épse KOKI, directeur général de l’Autorité Aéronautique « il y’a encore pour cette année des défis importants à relever comme l’a dit le Ministre des Transports. Le premier c’est de rendre le ciel encore plus sûr et sécurisé et le deuxième sur lequel nous voulons insister est l’occupation anarchique des domaines aéroportuaires par des populations cherchant parfois un milieu de vie, tout en pratiquant leurs activités domestiques tout autour de l’aéroport … Tout ceci nous pose de réels soucis ». C’était donc l’occasion de réinviter tous les acteurs à plus de synergie, de collaboration et de cohésion pour barrer la voie aux « détracteurs de l’aviation civile »

Pour finir, le Ministre des Transports a invité l’Autorité aéronautique à poursuivre plus que par le passé, la supervision de l’activité aérienne et surtout à tous les acteurs de respecter les directives émises par son Département ministériel à la suite de celles gouvernementales, afin de garantir un environnement sanitaire propice à la protection des passagers aériens et des personnels de l’ensemble de l’industrie aéronautique contre la pandémie du COVID 19.

Partager...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter