Accords aériens entre le Cameroun et les Émirats Arabes Unis

Actualité

Le parlement a adopté les 24 novembre et 1er décembre 2020 le projet de loi autorisant le président de la République à ratifierlesaccordsaériensentrelesgouvernementsdesdeux pays.

L’Accord que le parlement vient d’adopter a pour objectif de libéraliser les marchés entre les deux Etats en vue de faciliter la croissance et la compétitivité dans le secteur du transport aérien, l’émergence d’un système international efficace de l’aviation civile, avec le renforcement du commerce, des investissements, de l’exploitation et du tourisme.
Cette libéralisation réciproque de l’exploitation des services aériens fixe les règles devant régir les liaisons aériennes entre les deux États et témoigne de l’engagement du Cameroun dans une politique de développement de l’aviation civile à travers l’amélioration de la qualité des infrastructures, la normalisation des procédures et des équipements ainsi que la densification des dessertes aériennes. Au plan sécuritaire, l’Accord traite de la validité des certificats de navigabilité, des brevets d’aptitude et de la délivrance ou la validation des licences. Dans le cadre de la sûreté, il impose aux parties une obligation mutuelle de se protéger en veillant au respect des règles de sûreté de l’aviation civile contre les actes d’intervention illicite.
L’ouverture de cette nouvelle ligne aérienne témoigne de l’attractivité de la destination Cameroun avec l’accueil d’une compagnie majeure du Golfe, participant ainsi au rapprochement des peuples et des communautés des deux pays à travers le développement de l’activité touristique. Considéré comme un instrument de facilitation des échanges commerciaux entre le Cameroun et les Emirates Arabes Unis, cet Accord ouvre la voie à une véritable coopération économique à travers la facilitation du mouvement des opérateurs économiques, des investisseurs et des commerçants qui n’auront plus besoin de multiples escales pour leurs déplacements afin de mener convenablement leurs affaires.
Conformément aux arrangements convenus avec la partie émiratie, l’Accord positionne la compagnie nationale Camair-Co comme un partenaire stratégique de l’instrument qui sera désigné par celle-ci, dans l’espace sous-régional.
Il est important de rappeler que, cet accord qui sera soumis à la ratification du Président de la République a été signé le 10 mars 2020 à Dubaï entre le ministre des Transports représentant l’État du Cameroun et le ministre de l’Économie des Émirats arabes Unis.

Partager...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter